Archives de catégorie : Maternelles

Catégorie regroupant les classes des maternelles.

Phonologie GS – lundi 18 mai et mardi 19 mai

Chers parents,

Vous trouverez dans cet article les activités de phonologie pour les GS.

Cette semaine, je vous propose 3 choses différentes pour travailler les phonèmes-consonnes et les phonèmes-voyelles :

  • Un petit jeu nommé « la roue des phonèmes ». L’objectif est de tourner la flèche de la roue, nommer le phonème sur lequel on est tombés et colorier un objet ou un animal présent dans l’illustration dans lequel se trouve ce son : Jeu de la roue des phonèmes
  • Des fiches intitulées « labyphonèmes » : Labyphonèmes. Il y en a 6, votre enfant n’est obligé de tout faire : il peut en faire déjà 3 . L’objectif est de tracer un chemin en fonction du phonème qui apparaît en haut à gauche de chaque fiche : il ne doit pas passer sur les images ne contenant pas le son demandé.
  • Trois fiches dont 1 sur les phonèmes-voyelles et 2 sur le son [s] : votre enfant n’est pas obligé de tout faire, 2 c’est déjà bien : Fiche phonèmes voyelles communs, Le son [s] 2, le son [s]

J’espère que les enfants se portent tous bien. Bon courage à vous,

Mme Guilbert

TPS-PS lundi 18 mai et mardi 19 mai

Bonjour à tous !

J’espère que vous allez tous bien. Je vous transmets les activités de la semaine via cet article.

  • Travailler l’écrit

Afin de travailler sur les lettres des mots de l’album de jeunesse « la petite poule rousse », je propose la fiche suivante : Mots et lettres mobiles la petite poule rousse

Les PS peuvent s’entraîner à écrire les mots avec le modèle une fois que votre enfant aura replacé les lettres au bon endroit. Afin de s’entraîner à tracer les lettres je propose la fiche suivante pour les PS : graphisme lettres capitales

  • Des fiches de travail

Après avoir relu ou réécouté l’histoire de la petite poule rousse, je propose la fiche suivante pour les TPS : Classer les poules et celle-ci pour les PS : chronologie la petite poule rousse

  • Deux petites activités détente

Voici un petit coloriage tiré de l’album de jeunesse : coloriage petite poule rousse

À l’aide d’une raclette à vitres, de peinture, de feutres noirs et de pochoirs sur les animaux de la ferme (ou d’animaux de la ferme en papier qui pourront servir de gabarits pour reproduire les contours), je vous propose de réaliser l’atelier artistique suivant avec votre enfant : http://ekladata.com/rtNt4N3m4xQ5Eby_QavmCP1yZyY.jpg

  • Travailler l’écoute

L’album de « la petite poule rousse » permet de dériver sur le thème des animaux, notamment ceux de la ferme. Afin de développer la capacité d’écoute des enfants, je vous propose de leur faire écouter cette vidéo en nommant à chaque fois les noms des bruits des animaux : https://www.youtube.com/watch?v=yA_TwpyK5hc. Une fois qu’ils auront répété plusieurs fois les mots, il sera alors intéressant de « jouer » en leur faisant écouter les bruits dans le désordre et en leur demandant comment s’appelle chaque cri.

PS : Mme Beauvais et moi-même avons envoyé plusieurs mails, nous ne vous demandons pas forcément de retours (à part si vous avez des questions), mais je vous le précise au cas où vous n’auriez pas vu passer les différentes infos.

J’espère que tout va bien pour vous et pour les enfants.

Bon courage à vous !

Mme Guilbert

Phonologie – tous les GS – 11/05 et 12/05

Bonjour à tous,

Voici le travail de phonologie pour les GS :

– Réviser les phonèmes-voyelles

Grâce aux maisons créées par vos enfants, revoir les phonèmes-voyelles toujours en insistant sur la prononciation et en donnant des exemples. Voici deux fiches à réaliser sur les sons [a] et [i] : Fiche son [a] et Fiche son i

– Travailler sur les phonèmes-consonnes

Grâce au support suivant : Les phonèmes-consonnes , revoir la prononciation des consonnes en les « chantant » et en trouvant des exemples pour chaque son. Je vous propose un jeu de loto pour travailler les phonèmes-consonnes : Loto des consonnes 6 cartes

Règles du jeu : Il est préférable de jouer avec un grand frère ou une grande soeur afin que ce soit plus ludique et afin d’avoir le challenge de remplir sa grille mais si ce n’est pas possible, l’objectif est avant tout de développer la conscience phonologique.  Pour commencer, votre enfant cite chaque mot-image qu’il a sur sa grille en articulant bien et en insistant sur les phonèmes repérés. Vous choisissez un phonème-consonne et vous distribuez une carte support à chaque joueur. Lorsque votre enfant trouve une image sur sa grille qui contient le phonème-consonne que vous avez choisi, il pose un jeton dessus. La partie est terminée lorsque le premier a rempli sa carte.

– Travailler les rimes

Voici une vidéo pour travailler les rimes : https://www.youtube.com/watch?v=czqb1secK9w

Pour chaque comptine de Christina Dorner, demandez à votre enfant quel phonème est répété.

Une fois de plus, j’espère que le travail à la maison se déroule au mieux. J’ai bien conscience que vous faites ce que vous pouvez. Je pense bien fort aux enfants et vous souhaite bon courage.

Mme Guilbert

TPS/PS lundi 11 mai et mardi 12 mai

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien et que les enfants se portent bien ! Je vous transmets via cet article les ateliers prévus pour le lundi 11 mai et le mardi 12 mai.

  • Travailler le langage

Je vous invite à revoir le vocabulaire de « la petite poule rousse » avec la méthode Narramus : Diapo vocabulaire la petite poule rousse – méthode Narramus

Si votre enfant ne se souvient pas d’un mot, vous pouvez lui faire deviner grâce à différentes indications : par exemple, si votre enfant ne se souvient pas du mot « graines », vous pouvez lui dire « c’est quelque chose que les poules mangent ». Pour les mots plus difficiles comme « moudre » ou « faucher », vous pouvez recommencer le travail de la semaine dernière : « Regarde bien l’image. Ferme les yeux. Est-ce que tu vois bien l’image ? »

Une fois que vous avez travaillé les mots de l’album, vous pouvez lui faire écouter l’histoire grâce au lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=v0emHguNKOY sans lui montrer les images dans un premier temps pour qu’il se focalise sur les mots appris et qu’il laisse place à son imagination. Dans un second temps, vous pouvez laisser défiler la vidéo en montrant les images.

  • Travailler la numération

Afin de travailler les chiffres en lien avec l’album « la petite poule rousse », je vous propose la fiche suivante pour les PS : Fiche de travail animaux la petite poule rousse et celle-ci pour les TPS : TPS fiche de travail animaux la petite poule rousse

Invitez votre enfant à compter sur ses doigts avant de colorier ou d’écrire le chiffre. Vous pouvez lui faire tracer les chiffres sur ardoise ou sur une feuille avant de l’écrire sur la fiche de travail. Vous pouvez également écrire les chiffres en pointillés sur la fiche de travail afin de l’aider à les tracer.

  • Travailler le coloriage, le dessin et la tenue du crayon
  • –> Votre enfant peut réaliser le coloriage magique suivant en veillant à la tenue du crayon et en veillant à ne pas dépasser les contours : Coloriage magique petit poulet
  • –> Réaliser le bonhomme du mois de mai : réviser le vocabulaire du corps en même temps. Au fur et à mesure des mois, votre enfant doit pouvoir ajouter des éléments qu’il ne mettait pas auparavant (oreilles, cheveux…). Pour les TPS, guidez-les étape par étape ou en tracez le ventre ou la tête par exemple.
  • Travailler sur l’assemblage de deux images

Je vous propose deux mémos créés en lien avec l’album « la petite poule rousse » : Mémo 1 la petite poule rousse Mémo 2 la petite poule rousse

Une fois de plus, j’espère que le travail à la maison se passe bien. Je pense bien fort aux enfants et je vous souhaite bon courage.

Mme Guilbert

Phonologie – tous les GS

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez tous bien !

Pour le travail de phonologie de cette semaine je vous propose de découvrir les phonèmes-consonnes grâce au fichier suivant : Les phonèmes-consonnes

L’objectif est que les enfants articulent bien en insistant sur la forme de la bouche, la position de la langue, des dents… Les petites phrases en dessous de chaque phonème-consonne doit permettre aux enfants de mieux les intégrer pour les retrouver facilement dans les mots. Le travail peut se faire sur deux jours pour les laisser travailler correctement les sons.

Une fois le travail de prononciation effectué, les élèves peuvent vous donner un exemple de mot pour chaque phonème-consonne et s’entraîner à l’écrire avec un modèle.

Pour travailler le phonème [s], je vous propose un jeu de l’oie : jeu de l’oie phonème s

Dans un premier temps, il s’agit de leur demander de nommer chaque mot-image. Ensuite, distribuer un pion à chaque joueur (vous pouvez jouer à deux voire plus). À tour de rôle, chaque joueur lance un dé, si le joueur tombe sur un mot-image contenant le phonème [s], il marque un point et c’est au tour du joueur suivant. Sinon, il ne marque pas de points.

Voici les mots-images : bus, yaourt, saucisses, scie, coquelicots, glace, four, pinceau, pas, serpent, baignoire, escargot, soleil, coccinelle, loupe, soucoupe volante, sucette, taille-crayon, dessin, assiette, sauterelle, poisson, hérisson, quad, coussin, poussin, tram, chaussures, chaussette, tigre, brosse à dents, échasses, wagon, chasseur, balançoire, rôti, poivron, mousse, croissant, poubelle, caleçon, pastèque, crêpes, ours

J’espère que le travail à la maison se passe bien. Je pense bien fort aux enfants.

Bon courage, portez-vous bien !

Mme Guilbert

TPS/PS lundi 4 mai et mardi 5 mai

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien et que vous avez pu passer un bon week-end malgré la météo et le confinement. Je vous présente au travers de cet article les activités du lundi 4 mai et du mardi 5 mai.

  • Travailler l’oral avec la méthode Narramus

Comme pour l’album « la chenille qui fait des trous », je vous propose de travailler avec la méthode Narramus pour l’étude de l’album « la petite poule rousse » de Byron Barton. Si vous avez le livre à la maison c’est super ! Sinon je vous transmets un lien youtube : https://www.youtube.com/watch?v=v0emHguNKOY

Avec cette méthode, il s’agit de travailler les mots de vocabulaire du livre AVANT de pouvoir lire l’histoire aux enfants (elle ne sera donc lue que la semaine prochaine). Ainsi, lorsqu’ils découvriront l’histoire, ils feront appel à leur mémoire qui contiendra les mots de vocabulaire. De cette façon, ils comprendront davantage l’histoire et le but de cette méthode est que les enfants puissent raconter l’histoire dans ses grandes lignes seuls (pour les PS surtout car pour les TPS le but est déjà de leur faire découvrir du vocabulaire).

Le travail premier est donc de leur faire découvrir le diapo suivant : Diapo vocabulaire la petite poule rousse – méthode Narramus. Les élèves ont eu l’habitude de travailler avec cette méthode. Pour commencer, il faut leur faire « ouvrir la petite boîte dans leur tête » et rappeler que ça s’appelle la mémoire.

Voici un exemple à réitérer pour chaque image : « qu’est-ce que c’est ? », vous leur montrez l’écriture du mot pour qu’ils imprègnent que tout ce qu’on dit à l’oral peut être écrit. « Regarde bien le cochon. Ferme les yeux. Est-ce que tu vois bien le cochon ? »

Si vous pouvez leur montrer les éléments en vrai, c’est encore mieux (par exemple, si vous avez un épi de blé, faites-leur toucher et manipuler). Vous pouvez leur faire mimer des mots comme « picorer ». Pour les PS, vous pouvez leur expliquer avec des mots simples que pour « faucher », « battre », « moudre », les méthodes « d’il y a très très longtemps » ont changé et qu’il existe des grosses machines désormais.

L’activité peut paraître simple pour les PS mais l’objectif est vraiment de les amener à raconter l’histoire seuls à la fin.

  • Des ateliers de manipulation

– Pour les TPS : avec une boîte de 12 œufs vide ou un bac à glaçons, placez des petits objets de couleurs (légos, animaux, grosses perles…) que vous avez en double dans la première « ligne ». Votre enfant devra alors faire correspondre les éléments sur la deuxième ligne. Si vous n’avez pas ce matériel, je vous propose les fiches suivantes à imprimer et plastifier (ou à placer dans une pochette plastique) : Fiches correspondance terme à terme TPS

C’est l’occasion également de réviser les couleurs, les noms des animaux, les noms des fruits (notamment ceux vus dans « la chenille qui fait des trous »).

– Pour les PS : assemblage par superposition des formes. Nous allons poursuivre l’apprentissage des formes géométriques. Pour cela, si vous avez une boîte contenant des formes (ronds, triangles, carrés, rectangles), c’est super ! Sinon je vous propose le fichier suivant : Superposer les formes géométriques : la première feuille sert de support, la seconde feuille est à plastifier ou à coller sur un support solide (du carton par exemple) puis à découper. Les élèves devront alors faire correspondre les formes en les superposant.

Une fois qu’ils auront effectué leurs superpositions, ils peuvent s’entraîner à tracer les différents contours des formes (que vous aurez découpées et collées sur un support solide) sur une feuille blanche. S’ils n’arrivent pas à tenir les formes en même temps que de tracer leurs contours, vous pouvez coller les formes. Il est important de veiller à la tenue du crayon (« la petite pince »).

  • Associer deux lettres identiques

Afin de travailler les lettres, je vous propose de demander aux enfants d’associer deux lettres identiques : soit grâce au fichier suivant : Associer les lettres en capitales d’imprimerie, soit en créant les lettres vous-même. Veillez cependant à ne pas faire une lettre deux fois de la même couleur au risque que les enfants prennent le critère de la couleur pour associer les lettres.

Une fois l’exercice terminé, ils peuvent retrouver les initiales de leurs prénoms et celles des prénoms de la famille que vous aurez écrits sur une feuille, une ardoise ou un tableau.

  • Pour les PS : s’entraîner à découper

Une simple dernière activité pour permettre aux élèves de s’entraîner à découper en veillant à la tenue des ciseaux : sur des bandes de papier, dessiner des traits assez épais pour qu’ils puissent découper la bande en morceaux comme dans l’exemple ci-après :

Infos reprise de l’école

J’ai envoyé un mail la semaine dernière aux noms de Mme Beauvais et moi-même concernant l’éventuelle reprise de l’école. Si vous ne l’avez pas reçu, pouvez-vous me le faire savoir à l’adresse mail suivante : mg.guilbert@free.fr ? Je vous remercie par avance.

Je vous souhaite bon courage et pense bien fort aux enfants !

Prenez soin de vous…

Mme Guilbert

Tous les GS – lundi 27 avril et mardi 28 avril

Chers parents,

Tout d’abord, je m’excuse pour la publication tardive de cet article, je n’arrivais à me connecter sur le site avant. J’espère que les enfants ont pu se reposer durant ces quinze jours de vacances un peu spéciales. Nous allons reprendre la phonologie en douceur.

1. La prononciation des phonèmes et la maison des phonèmes

Vous pouvez retravailler sur la prononciation des phonèmes grâce à la fiche suivante : Découverte des phonèmes voyelles

Il demeure important d’insister sur la forme de la bouche pour émettre le son. Je sais que certains n’ont pas eu le temps de créer les maisons des phonèmes avant les vacances, vous pouvez désormais le faire avec votre enfant car c’est ce qui lui servira de référent : Maisons des phonèmes . Pour ceux qui avaient pu le faire, vous pouvez mélanger les images tirées des magazines en demandant à votre enfant de le remettre dans les bonnes maisons. D’autres images ou dessins peuvent venir compléter les maisons.

2. La classification des mots-images

Réaliser l’exercice suivant : Word classer les mots-images

J’espère que vous vous portez bien, ainsi que les enfants. Bon courage et prenez soin de vous !

Mme Guilbert

TPS/PS lundi 27 avril et mardi 28 avril

Chers parents, chers éducateurs,

Tout d’abord, je m’excuse pour la publication tardive de cet article, je n’arrivais pas à accéder au site avant. J’espère que ces quinze derniers jours se sont bien déroulés pour les enfants et que vous allez tous bien.

1. Travailler l’écrit en pâte à modeler

Grâce à la fiche suivante : L’alphabet en lettres creuses , si vous avez de la pâte à modeler à la maison, vous pouvez demander à votre enfant de reformer les lettres grâce à cette pâte. Vous pouvez aussi leur demander de retracer les lettres grâce à un crayon effaçable. Il est préférable de mettre la feuille dans une pochette plastique ou de la plastifier pour pouvoir la réutiliser.

Pour retravailler l’initiale pour les PS, vous pouvez demander à votre enfant de retrouver l’initiale de son prénom ou celle d’un membre de la famille.  Lui faire tracer les différentes lettres dans de la farine, du sable, de la semoule permet également à l’enfant de mémoriser les formes des lettres .

2. L’activité physique

Si vous avez un extérieur, toute activité type course, trottinette, vélo, jeu de ballons, parcours à suivre est la bienvenue. Si vous faites vous-même une activité physique dans la maison type gym ou yoga, vous pouvez le faire avec votre enfant en simplifiant les gestes et en lui expliquant, un formidable moment de détente à passer ! Sinon, vous pouvez établir un programme tout simple à l’avance en leur donnant des indications comme : « sautille vite sur place », ‘saute doucement en tournant autour de la table », « saute comme un lapin », « saute comme une grenouille », « descends doucement en pliant les genoux ». Avant cela, vous pouvez vous échauffer avec votre enfant en lui demandant quelle partie du corps il sollicite. Ainsi, ils travailleront à la fois le vocabulaire de l’intensité « doucement, vite, rapidement… » et les parties du corps.

3. Le corps humain

Pour les PS, vous pouvez compléter la fiche suivante avec votre enfant en lui demandant de montrer les différentes parties du corps sur son propre corps : word compléter les différentes parties du corps

5. Le rond

Pour les PS, grâce à la feuille suivante : Word trier les formes rondes , votre enfant peut découper, avec votre aide, les différentes formes géométriques et les classer de la façon suivante : les ronds et les non ronds. Il est important que votre enfant puisse « toucher » les différents contours des formes : faites-leur passer le doigt dessus. Vous n’êtes pas obligés de l’imprimer, vous pouvez créer les formes vous-même en veillant à faire des gros contours et en leur demandant de colorier l’intérieur des formes. Veillez cependant à ne pas colorier tous les ronds de la même couleur ou tous les triangles ou tous les carrés au risque que votre enfant associe les formes géométriques à des couleurs spécifiques. Vous pouvez également réviser les couleurs à travers cette activité.

Si vous avez des boîtes contenant des formes géométriques, c’est encore mieux car ils peuvent pleinement les manipuler !

J’espère que tout va bien pour vous, j’espère revoir les enfants le plus vite possible. Prenez grand soin de vous. Mme Guilbert

Tous les GS – lundi 6 avril et mardi 7 avril

Chers parents,

Pour ces deux jours, le travail en phonologie consiste à créer les maisons des phonèmes.

1. La prononciation des phonèmes

Avant de commencer la création des maisons, vous pouvez travailler sur la prononciation des phonèmes avec votre enfant avec le document suivant : Découverte des phonèmes voyelles

Votre enfant peut nommer les différentes lettres et les sons qu’elles produisent. Il est important d’insister sur la forme de la bouche pour émettre le son. L’enfant peut alors vous proposer une liste de mots dans lesquels on entend chaque phonème travaillé. Pour varier l’exercice de prononciation, vous pouvez sélectionner un ensemble d’objets que vous mettrez dans un sac. L’enfant « piochera » alors à l’aveugle les objets et devra vous indiquer quels phonèmes on entend dans les différents objets piochés.

2. La classification des mots-images

Grâce au document suivant : Classification des mots images, votre enfant peut découper les différentes images et les mettre sans les coller dans les bonnes maisons des phonèmes. Il peut soit créer ses maisons lui-même sur une feuille A4 pour chaque maison, soit utiliser les maisons déjà préparées dans le document suivant : Maisons des phonèmes

3. La recherche d’images dans les magazines

En parcourant les prospectus, les magazines que vous n’utilisez plus, votre enfant peut découper des images pour les coller ensuite dans les différentes maisons des phonèmes correspondantes. Si vous n’avez pas de publicités, l’enfant peut dessiner lui-même des objets, des aliments, des vêtements etc… en notant de quoi il s’agit en-dessous.

Je vous souhaite bon courage et pense bien fort aux enfants. Prenez grand soin de vous…

Mme Guilbert

TPS/PS – lundi 6 avril et mardi 7 avril

Chers parents, chers éducateurs,

J’espère que vous vous portez bien, ainsi que les enfants. Vous trouverez dans cet article les propositions d’activités pour le lundi 6 avril et le mardi 7 avril.

1. Travailler l’oral et l’écrit

  • Revoir les prépositions travaillées la semaine dernière : au-dessus de, en-dessous de, près de, à côté de, loin de, devant, derrière, entre
  • Reconstituer son prénom ou celui d’un membre de la famille ou d’un camarade à l’aide de lettres mobiles

Afin de ne pas vous obliger à imprimer les documents, je vous propose de créer une simple feuille comme celle-ci après : Lettres mobiles

L’objectif est de reconstituer les prénoms que vous aurez choisis avec votre enfant à l’aide des « cases » contenant les différentes lettres. Une fois les lettres mobiles découpées, l’enfant doit venir placer les bonnes lettres en-dessous de chaque prénom. Il faut veiller à écrire les lettres en majuscules et à construire les cases des prénoms de la même dimension que les lettres mobiles. En effet, l’enfant parviendra mieux à faire correspondre chaque lettre du prénom avec la bonne lettre mobile si les cases sont de la même taille.

2. L’activité physique

Pour travailler le « lancer » : grâce à différentes boîtes (à chaussures par exemple) ou différents bacs (pour le linge par exemple) qui seront alignés devant votre enfant, vous pouvez lui demander de lancer une petite balle molle en suivant la consigne que vous lui donnerez. Par exemple « lance doucement la balle dans le bac bleu. »

La distance permise pour lancer sera à adapter en fonction de l’âge de l’enfant et de ses capacités. Vous pouvez matérialiser la limite « à ne pas dépasser » au sol par un manche à balai par exemple. Afin de revoir la catégorisation des couleurs en parallèle, vous pouvez demander à l’enfant d’aller chercher des objets de couleurs au préalable. Par exemple, « mets-moi des objets rouges dans le premier bac, des objets bleus dans le deuxième et des objets verts dans le troisième ». Lorsque vous lui donnerez la consigne, l’enfant saura alors à quel bac de couleur vous faites allusion.

Courir : Si vous avez la chance d’avoir un jardin, vous pouvez créer un parcours avec des objets non dangereux pour travailler la compétence suivante : « je sais courir en suivant un chemin donné ». Le début et la fin du parcours doivent être précisés avec votre enfant avant le début de sa course.

S’exprimer corporellement : L’enfant peut choisir une comptine sur lequel il dansera ou inventera des petits gestes pendant que vous choisirez des moments pour mettre en pause la comptine. Cette simple petite activité permet de travailler la compétence suivante : « je sais arrêter mon mouvement à un signal donné ».

3. Le poisson d’avril

– Activité de pâte à modeler : en suivant le modèle de la fiche suivante : votre enfant peut manipuler la pâte à modeler en procédant étape par étape. Avant de commencer l’activité, vous pouvez « poser le vocabulaire », en leur demandant par exemple « comment va-t-on faire pour faire un colombin ? » « on va rouler la pâte à modeler dans les mains ou sur la table ». Les enfants ont l’habitude de « mimer » les gestes avec l’enseignante avant chaque atelier.

– Poisson d’avril en peinture : Une simple petite activité en peinture peut permettre de créer un poisson avec la main comme sur l’image suivante :

L’enfant peut peindre ou colorier un fond au préalable. Pour les PS, vous pouvez dessiner des bulles au crayon de bois que l’enfant devra repasser en veillant toujours à la tenue du crayon.

4. La fiche de travail

Vous pouvez proposer à votre enfant la fiche de travail suivante : Fiche de travail nombres

Pour les PS, à l’arrière de la feuille, vous pouvez écrire les lettres du prénom de votre enfant en pointillés afin qu’il les repasse.

5. Le lavage des mains

En cette période particulière que nous traversons, il me semble intéressant de travailler sur le lavage des mains. En début d’année, un référent mural avait été créé avec les enfants sur les différentes étapes du lavage des mains. Les enfants étant habitués à se laver très régulièrement les mains à l’école, ce travail permettra une « révision » du vocabulaire.

Voici ce que je vous propose : prendre en photo votre enfant en train de se laver les mains et lui demander ce qu’il est en train de faire sur chaque photo. Ainsi, l’enfant sera amené à utiliser du vocabulaire spécifique : « j’ouvre le robinet », « je me frotte les mains avec du savon, dans la paume et au-dessus » etc… L’objectif est que l’enfant puisse expliquer ce qu’il est en train de faire sur la photo pour développer notamment le langage d’évocation.

Je vous souhaite beaucoup de courage et je pense bien fort aux enfants en cette période difficile. Prenez grand soin de vous, portez-vous bien.

Mme Guilbert